2 min read">
Legend Boucles à Bastogne 2016

Quittant la ville de Spa pour rejoindre Bastogne, les Legend boucles qui se dérouleront le weekend des 20 et 21 février, innovent une nouvelle fois avec, cette année, deux modifications majeures qui devraient faire plaisir tant aux spectateurs qu’aux équipages.

La première innovation concerne le parcours, puisque les Legend boucles à Bastogne 2016 se disputeront sur deux jours dont l’un sera uniquement composé de spéciales 100% terre. Le prologue du vendredi est abandonné laissant les pilotes participer aux reconnaissances et au contrôle technique avant la traditionnelle séance de dédicaces.

Le lendemain l’ensemble des pilotes (Démo, Classic et Legend) qui effectueront 100% du parcours, prendront le départ de la première journée qui se terminera vers 20h30.

Le dimanche, tous les équipages repartiront pour disputer 6 RT en forêt, du jamais vu en Belgique. Elles seront considérées comme des Power Stage, c’est-à-dire que les pénalités seront doubles afin de garantir le suspense jusqu’au bout. L’arrivée est prévue vers 14h30 pour la première Legend avec le podium final vers 17h00.

C’est au niveau des Classic que l’on retrouvera le deuxième changement majeur. Cherchant à mettre en avant cette catégorie qui fait le gros des engagés, les organisateurs ont choisi de leur faire parcourir la même distance de RT que les Legend soit un total de 19 RT représentant pas moins de 210 km, avec un départ de minute en minute, tout comme la catégorie reine.

De plus les pilotes de la catégorie Classic prendront le départ des différentes RT du dimanche avant les Legend afin de leur permettre de rentrer au parc dans les environs de midi ce qui facilitera la vérification des chronos, des pénalités,…

Nous avons demandé à Maxime Fannoy ce qu’il pensait des deux jours de course dont l’un uniquement sur la terre. Voici sa réponse:

« Les 2 jours de course, c’est vraiment terrible. Je suppose que certains râleurs trouveront encore à redire , mais je trouve que pour la région et les suiveurs c’est une super aubaine. Et puis 6 spéciales forestières le dimanche, c’est du jamais vu en Belgique. L’ambiance va être chaude dans les forêts d’Ardenne ! À titre personnel , je suis ravi que les démos puissent enfin participer à l’entièreté du parcours. J’avais prévu de faire l’impasse sur l’édition 2016, pour pouvoir restaurer l’auto. Mais je serais stupide de laisser passer une occasion pareille au vu du programme proposé. Si le RAC veut bien encore de moi, je serai donc à nouveau au départ avec ma fidèle Impreza.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.