2 min read">
Legend Boucles à Bastogne 2017

12747909_459480264259875_5861421250661937349_oBien qu’il reste encore trois mois et demi avant le lancement de la douzième édition des Legend Boucles, les organisateurs ont, aujourd’hui, dévoilé trois grosses nouveautés qui seront mises en application en 2017.

La première concerne les concurrents de la catégorie Legend. Devant jusqu’alors respecter une certaine moyenne (passée de 60 à 80 km/h il y a quelques années), cela ne sera plus d’actualité lors de la prochaine édition.

En effet, les organisateurs ont instauré un nouveau système baptisé Target Time. Les pilotes ne devant plus respecter une certaine moyenne, auront un temps imparti pour effectuer chaque tronçon chronométré. Afin d’éviter aux pilotes de devoir s’arrêter en fin de chronos, ce temps ne sera pas réalisable.

« Les différences avec un vrai rallye de vitesse resteront nombreuses. Il y aura tout d’abord toujours des contrôles de passage pour réduire la vitesse en certains endroits et afin d’augmenter la sécurité. Ensuite, les spéciales du dimanche se feront toutes en mode ‘Power Stage’ ce qui dans notre cas signifie que les retards par rapport au Target Time seront doublés. Enfin, on continue bien sûr à multiplier les pénalités par un coefficient en fonction de la catégorie d’âge et de l’année de construction de chaque voiture. Une Ford Escort MKI peut donc toujours battre une Lancia 037… » a expliqué Pierre Delettre.

La deuxième nouveauté concernera les pneumatiques. Afin de conserver l’équité entre les différents concurrents, la réglementation sera plus stricte. Seuls les pneus neige possédant un flocon ainsi qu’un numéro d’homologation et choisi parmi une liste de quatorze marques seront autorisés. Ils seront également limités au nombre de seize par voiture et seront marqués par un système sophistiqué utilisé dans certaines grandes compétitions internationales. Le but étant évidemment d’éviter les enventuelles tricheries. Les contrôles s’éffectueront à chaque départ et arrivée de spéciale par deux commissaires techniques professionnels en charge habituellement de championnats internationaux qui pourront décider de la mise hors-course immédiate d’un concurrent.

Enfin, un système de tracking en direct, similaire à celui utilisé en WRC, sera instauré afin de permettre aux concurrents mais aussi aux organisateurs de suivre l’évolution des voitures. Pour la direction de course cela permettra de contrôler les assistances interdites et d’améliorer la sécurité sur les spéciales puisque tant les concurrents que les organisateurs pourront s’envoyer des informations, si une voiture est à l’arrêt par exemple.

On notera également que les inscriptions seront officiellement ouvertes ce lundi à 0h00 et se feront via le site: www.racspa.be.

Photo: INSTANTRally

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.