1 min read">
Championnat de France Asphalte

Criterium-des-Cevennes-Cuoq-Champion-de-France-avec-Michelin_opengraphA l’heure actuelle, la FFSA se pose sérieusement la question de savoir si les WRC marqueront encore des points en Championnat de France Asphalte dès 2016, permettant ainsi aux R5 d’être les seules à remporter des rallyes.

Déjà en place depuis deux ans en championnat de Belgique, la FFSA pourrait bien appliquer la même réglementation dès la saison prochaine en favorisant les R5 plutôt que les WRC et ainsi faire en sorte que les préparateurs de voitures de la catégorie RC2 (R5/S2000/RRC) soient engagés en nombre et qu’il augmente au fur et à mesure des années.

De même la FFSA se demande s’il ne faudrait pas brider voire exclure les GT+ du championnat de France, ce qui priverait les spectateurs des travers et du son des autres Porsche, Nissan, BMW,…

Jean-Marie Cuoq qui évolue cette année en championnat de France asphalte et terre au volant d’une Citroën C4 WRC, a précisé qu’il s’engageait en championnat asphalte avec une WRC pour le plaisir de piloter une grosse voiture performante et que si cette nouvelle réglementation tombait, il participerait uniquement au championnat terre où les WRC seront toujours « admises ».

Autre intéressé de cette réglementation, Yoann Bonato qui pilote une Peugeot 208 T16 pense que cette décision est prématurée et que cela aura pour conséquence de perdre une grosse partie du spectacle.

Sachant que les actuelles R5 ne sont pas encore fiables et endurantes à 100% (sauf la Skoda Fabia R5 qui semble être la meilleure R5 du marché) n’est-ce pas une erreur de favoriser à ce point les R5 et de pénaliser les pilotes qui font plaisir au public en roulant avec des WRC.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.