3 min read">
Rallye d’Ypres 2015 – Résumé

Manche européenne du championnat de Belgique, le rallye d’Ypres s’est une nouvelle fois montré impitoyable avec les pilotes. Avec un plateau très bien garni à tous les niveaux, la 51e édition du rallye d’Ypres aura garanti un suspense sans faille jusque dans les dernières spéciales.

En quête d’une dixième victoire à Ypres, Freddy Loix qui « découvrait » la Skoda Fabia R5, avait bien mal débuté le rallye. Jamais dans le rythme des leaders et victime d’une crevaison le vendredi, Fast Freddy a enchainé les meilleures temps le samedi, mettant la pression sur Breen, Bouffier et Lefevre qui commettront des petites erreurs permettant au pilote Skoda de refaire son retard et de s’imposer au terme des 17 spéciales du rallye.

Comme en 2013, Bryan Bouffier termine deuxième alors qu’il dominait les débats après les sorties d’Abbring et Breen. Victime de petites erreurs (tête à queue) en début de rallye, c’est finalement une crevaison à deux spéciales de la fin qui lui coûtera la victoire en perdant plus de deux minutes sur Freddy Loix qui s’empare de la position de leader jusqu’au podium d’arrivée.

Profitant des erreurs des autres pilotes, Vincent Verschueren qui pointait à la septième place après la journée de vendredi termine à une inespérée troisième place.

En bagarre avec Stéphane Lefebvre pour la quatrième place, c’est finalement Bruno Magalhaes qui aura le dernier mot en terminant avec seulement 8 secondes d’avance sur le français.

Auteur de quatre temps scratchs, un problème mécanique (valve Pop-off) dans la deuxième spéciale et des crevaisons dans les spéciales 12 et 14 auront fait perdre tout espoir de podium à Stéphane Lefebvre qui termine à la cinquième place après une bagarre acharnée avec Bruno Magalhaes pour la quatrième place.

Disposant de la pire voiture de la catégorie selon ses dires, Patrick Snijers (997 GT3) s’impose en RGT après les erreurs de François Delecour (997 GT3) qui termine deuxième et un Marc Duez (996 GT3) qui aura assuré le show sur les spéciales.

Prenant l’avantage sur son seul concurrent dés le départ, Tibor Erdi (Evo X) s’impose devant Vojtech Stajf (Impreza STi) en ERC-2.

En junior, ce sont les Opel qui ont dominé la course avec la victoire de Aleks Zawada (Adam R2) devant Marijan Griebel (Adam R2) et Julius Tannert (Adam R2).

En FIA Historique, la victoire revient à Stefaan Stouf (911 RSR) devant Paul Lietaer (Legacy) et Frédérique Chambon (930) alors que Glenn Janssens (911 SC) s’impose en national devant Alain Vermeulen (M3 E21) et Robin Maes (Kadett City).

Principaux abandons:

  • Abandon de Cédric Cherain (DS3 R5) dans la première spéciale à cause de problèmes de boite de vitesses.
  • Alors qu’il était leader, Kevin Abbring (DS3 R5) part en tonneaux dans l’avant dernière spéciale du vendredi.
  • Kris Princen (208 T16) souffre d’une déshydratation et ne prend pas le départ samedi.
  • Victime d’une sortie de route qui lui coutera 3 minutes dans la 12e spéciale, Craig Breen (208 T16) doit renoncer à l’arrivée de cette spéciale à cause d’une surchauffe moteur.
  • Sortie de route pour Bernd Casier (Fiesta R5) dans ce même chrono.
  • Jeune espoir suédois, Emil Bergkvist (Adam R2) est contraint à l’abandon pour problème moteur dans cette 12e spéciale.
  • Leader en RGT, Romain Dumas doit renoncer peu après le départ de la 16e spéciale à cause de problèmes mécaniques.
  • Dans la dernière spéciale, Josh Moffet est victime d’une sortie de route qui le contraint à l’abandon.

Classement:

Capture d’écran 2015-06-28 à 16.00.24

Vidéos:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réseaux Sociaux
Facebook
Twitter
Youtube
Instagram
Contact