3 min read">
Rallye de Wallonie 2015

Cette année encore, le rallye de Wallonie est parvenu à réunir un plateau de qualité avec la présence de 9 R5/S2000 et 6 WRC. Parmi elles, il fallait compter sur la présence de Stéphane Lefebvre, Xavier Bouche,… qui n’étaient pas venus pour faire de la figuration. Avec le beau temps du samedi et la pluie du dimanche, la quatrième manche du championnat à une fois encore été sévère avec pas mal de participants.

C’est Cédric Cherain sur une Citroën DS3 R5 qui s’impose au terme d’un magnifique duel avec Freddy Loix. Ce dernier sortait vainqueur de la dernière spéciale mais s’est vu attribuer une pénalité de 10 secondes pour un pointage en retard. Cédric, qui n’avait plus roulé depuis le Spa rally, s’offre sa première victoire en championnat de Belgique ainsi que la première victoire à DS.

Sur la deuxième marche du podium on retrouve Freddy Loix et sa Skoda Fabia S2000. Malgré une sortie de route et une crevaison qui lui coûte plus de 40 secondes le samedi, le double champion de Belgique a su faire la différence sur la pluie qui est tombée dimanche et revenir de la quatrième à la première place au terme de la dernière spéciale. Malheureusement pour lui, un pointage en retard (très controversé) le pénalisant de 10 secondes l’a fait reculer d’une place.

Présent pour un one-shot en championnat de Belgique au volant d’une Ford Fiesta WRC, Xavier Bouche termine à une très belle troisième place après une lutte sans merci avec Benoit Allart (en tête avant d’aborder l’avant dernière spéciale du rallye).

A la quatrième place on retrouve un pilote qui nous aura fait vibrer tout le weekend. Alors qu’il visait le top 5 à l’entame du rallye, Benoit Allart, et sa Skoda Fabia WRC, a vite su démontrer sa pointe de vitesse et termine la première journée en position de leader après l’abandon de Kris Princen. Malheureusement un mauvais choix de pneus pour la dernière boucle et un manque d’expérience sur la pluie lui ont fait perdre son avance. Le pilote de Marche aura tout de même su ternir tête aux ténors de l’épreuve.

Exceptionnellement copiloté par Stephane Prévot, Vincent Verschueren termine à une belle cinquième place au volant de sa Citroën DS3 R5. Espérant de la pluie le samedi, Vincent a fait un mauvais choix de pneus qui l’a repoussé à la cinquième place et à plus d’une minute et demi du leader. Le flandrien a donc tout logiquement décidé d’assurer sa cinquième place.

Victoire pour Jean-Pierre Van De Wauwer au volant d’une Porsche 997 GT3 en RGT devant Patrick Snijers contraint à l’abandon samedi matin.

En RC3, c’est Guillaume Dilley (DS3 R3T) qui s’impose devant Fédréricq Delplace (Swift S1600) et Eric Haccourt (Clio R3).

Stephan Hermann (Adam R2) s’offre la victoire devant Polle Geusens (208 R2) et Xavier Baugnet (Fiesta R2).

Victoire de Christophe Demortier (Escort MKII) en historique devant Jen Maes (Acsona B).

En NCM, Jean-Louis Boesmans (Fiesta R200) s’impose devant Tobi Vandenberghe (130i) et Benjamin Grivel (Polo M2000).

Faits marquants:

  • Stéphane Lefebvre (DS3 R5) doit renoncer après 7 spéciales, différentielle cassé.
  • Kris Princen (208 T16) est victime d’une touchette le samedi, direction cassée.
  • Patrick Snijers (997 GT3) renonce pour problème d’injection le samedi mais repartira en rally2. Il termine 34e.
  • Philippe Steveny (Fiesta R5) est victime de problèmes mécaniques.
  • Michel Becx (Fiesta R5) est lui aussi victime de problèmes mécaniques le samedi avant de sortir violemment de la route le dimanche (vidéo).
  • David Bonjean est victime d’une touchette.
  • Timothy Van Parijs sort de la route dans la spéciale de Malonne (vidéo) au même endroit que Benoit Allart l’an dernier.
  • Bertrand Grooten (C4 WRC) est sorti de la route.

Top 15:

Capture d’écran 2015-05-04 à 18.58.29

 

Vidéos des crashs:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.