1 min read">
RS Haillot 2015

GetimageAprès le forfait de Lionel Hansen et de sa Subaru Impreza S12B WRC, Jourdan Serderidis au volant de son habituelle Citroën DS3 R5 a mené de bout en bout le rallye-sprint d’Haillot. Malgré les multiples attaques de Melissa Debackere au volant de sa Toyota Celica GT4, le pilote grec a su maintenir la pression et n’a rien lâché jusque dans les derniers mètres. Il finit par s’imposer devant la flandrienne en Division 4.

Patrick Clajot termine à la troisième place au volant d’un Mitsubishi Lancer Evo 8 après avoir profité des abandons de ses principaux rivaux.

En division 1-2-3, c’est Matthieu Louis qui créait la surprise au volant de sa Peugeot 306 GTi s’installant en tête de l’épreuve dés la première spéciale pour ne plus la quitter. Olivier Docquier très à l’aise avec sa Ford Escort MK2 sous la pluie, termine deuxième  après que Vincent Gallet ait levé le pied dans la dernière boucle. Le pilote de la Peugeot 306 termine troisième.

En Historique, le victoire s’est disputée jusque dans les derniers mètres entre l’Opel Kedette GT/E de Frédéric Legendre et la Ford Escort MK2 de Marc Devillers qui lâchera prise petit à petit dans les deux dernières boucles. Michaël Renson lui aussi sur une Ford Escort MK2 termine sur la dernière marche du podium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.